Le rêve d’après

Le Rêve d’après

2020-2021, installation évolutive, verre et oxydes, dimensions variables

Le rêve de l'archéologue, photographie de l'installation Le rêve d'après, 2020.
Le rêve de l'archéologue, 2020, photographie numérique

Après de longues expérimentations empiriques des arts du feu, je développe depuis 2016 une technique de transformation du verre. Ce dernier est enfoui dans les oxydes, puis brûlé à haute température dans les fours céramiques. S’ensuit un travail de fouille, de nettoyage et d’inventaire des pièces, proche du geste de l’archéologue.

Pour ce travail, je collecte auprès de familles des objets en verre utilitaires abandonnés ou brisés. Le feu nettoie leur mémoire en même temps qu’il transforme la matière.

À la fois étranger et familier, l’objet sorti du four est métamorphosé, devient en quelque sorte un fossile du futur. Autrefois générique et chargé d’histoire, il prend une nouvelle identité, unique. Le temps est suspendu.

Prix coup de cœur du Concours national de la création étudiante en photographie

Exposition « Remis à l’Œuvre », 2021, Musée de l’Œuvre de notre Dame, Strasbourg

Exposition « Contre-temps », 2020, La Chaufferie, Strasbourg